Grande mosquée de Tivaouane: appel et engagement - Par Abdoul Aziz Kebé





Serigne Babacar Sy Mansour, Khalife général des Tidianes a solennellement invité la Tijâniyya et l’ensemble des musulmans du Sénégal, à travers la Zawiya Malikienne, à contribuer à la finition des travaux de la grande mosquée de Tivaouane. Son appel m’inspire cette réflexion que je souhaite partager avec mes condisciples de la Tijâniyya et mes frères et sœurs en islam.

Le sens d’une invitation
Un appel, dans sa signification la plus simple, c’est un discours qui invite à l’action. Or, il n’y a pas discours plus positif que celui qui appelle à Allah, pour faire une bonne œuvre dans le but de se soumettre à Lui. Le Coran nous dit à ce propos:
وَمَنْ أَحْسَنُ قَوْلًا مِّمَّن دَعَا إِلَى اللَّهِ وَعَمِلَ صَالِحًا وَقَالَ إِنَّنِي مِنَ الْمُسْلِمِينَ
Le discours du Khalife général est de ce calibre. Il a les contours de celui du patriarche. Il est englobant, entrainanant et apaisant.

Englobant
Il est englobant parce qu’inclusif, ne laissant place à aucune once de sectarisme ni d’exclusion des segments significatfs qui structurent l’islam. Bien sûr il y a l’épicentre qui héberge le projet, Tivaouane. Mais il a vocation à être un espace de diffusion et de réception des savoirs et valeurs partagées avec le musulman de quelque courant que ce soit puisque tous sont tendus vers la même convergence. Car c’est Allah la finalité et l’appel du Serigne est une invitation à converger vers LUI : وَأَنَّ إِلَىٰ رَبِّكَ الْمُنتَهَىٰ.
Il est entraînant parce qu’il ouvre grandes les voies d’une revivification. C’est une exaltation de la foi pour élever les desseins à l’échelle du Ciel. Comme le dit si bien le Coran, la parole sublime monte vers Allah et la bonne œuvre, l’œvre facteur de vertus et d’efficacité lui sert de rampe : إِلَيْهِ يَصْعَدُ الْكَلِمُ الطَّيِّبُ وَالْعَمَلُ الصَّالِحُ يَرْفَعُهُ

Par ailleurs, répondre à l’appel vers Allah c’est aussi répondre à Son appel à Lui. Car tout discours qui porte sur le message divin, qui transmets les valeurs enseignés par le Messager d’Allah et participe à une action bénéfique et vivifiante, est un appel de Dieu. On ne peut y répondre qu’avec entrain.
« يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اسْتَجِيبُوا لِلَّهِ وَلِلرَّسُولِ إِذَا دَعَاكُمْ لِمَا يُحْيِيكُمْ
O vous qui croyez! Répondez à Allah et au Messager lorsqu'il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie ».
Qu’est-ce qui nous donne la vraie vie? Ce n’est point ce qui nourrit notre orgnisme, nos muscles et nos viscéres ni ce qui assouvit nos désirs, nos envies et tentations. Les aliments, les nutriments, ne nous nourrissent pas nous enseigne le Maître de notre génération, Serigne Cheikh Tidiane Sy. Ils nourrissent nos muscles et viscéres. Ce qui nous fait vivre c’est notre âme, nous dit-il. Et il poursuit: « l’âme se nourrit d’adoration ». Or, ce qui symbolise le mieux l’adoration dans sa version corporelle comme spirituelle, dans sa dimension personnelle comme sociale, ce sont . L’adoration ls temples érigés au nom d’Allah, les mosquées. في بيوت أذن الله أن ترفع ويذكر فيها اسمه يسبح له فيها بالغدو والأصال رجال

Apaisant
Il est apaisant parce qu’il nous oriente vers ce qu’il y a de significatif. Il nous invite à la saine compétition pour le Bien loin des fausses querelles et des convoitises éphéméres. C’est un appel à la paix car bâtir le temple de Dieu, c’est élever la vraie espace de paix. Là où se nouent les alliances de bonheur, où se taisent les querelles et se concilent les disputes. Là où l’on se ressource de la paix, dans la paix pour la paix. Car c’est la maison de Dieu, Lui La Paix, La Source de la Paix et La finalité de la Paix. اللهم أنت السلام ومنك السلام وإليك يعود السلام.

Pour tout cela, l’appel du Khalife nous interpelle pour la fidélité au legs de Maodo et la responsabilité devant la contemporanéité.

Legs de Maodo
وأن المساجد لله فلا تدعوا مع الله أحدا.

Les mosquées appartiennent à Allah. La mosquée n’appartient pas à El H. Malick, il en est le dépositaire. Allah le lui a confié de son vivant, et aprés lui, à ses khalifes. Ainsi Maodo a invité à élever des temples sur injonction divine pour y édifier les générations de chevaliers de la foi, imbus des enjeux de l’heure, capables de jumeler ciel et terre par la science et la vertu.
ألا يا بني هذا الزمان دعوتكم لإحياء دين بالعلوم أجيبوا. Il a tôt compris que ce monde est un lieu de transit. Y bâtir des monuments et palais pour la gloriole, pour le prestige n’est que vanité pour l’hôte de passage.

فيا أيها الباني محل ضيافة
ألم تعلمن أن الجلاء قريب

Oh toi qui construit sur le site de [ ton] hébergement
Ne sais-tu pas que le départ est imminent?
Dans ce vers, El H. Malick nous invite au discernement. Car ce monde n’est une demeure pour personne. Le comprendre nous entraîne à nous consacrer à l’éternité, c’est à dire à Allah l’Éternel. Par conséquent, bâtir des temples pour y glorifier Son nom, matin et soir, c’est inscrire son œuvre dans le temps de l’Eternel. Dés lors, sa préoccupation était de s’enrichir de vertus et non de biens ni de statut.

أعوذ بالله من خوف الأنام ومن
رضى عن النفس هم الرزق ياالله

Et lorsqu’aprés tout, Allah le gratifia de biens appréciables, il le Lui retourna en lui construisant trois palais dans trois centres urbains d’importance.

Le choix des villes Dakar, Saint-Louis et Tivaouane refléte une vision clairvoyante et une fine perception des mutations. Car c’est dans les centres urbains qu’allait se jouer le devenir du sénégalais et de la sénégalaise, avec toutes les mutations qui vont traverser la société. C’est donc dans ces centres qu’il fallait implanter ces temples de Dieu pour contribuer à l’édification du musulman de son temps. Et le projet de Maodo était et demeure la mise en place d’une communauté de dessein et de vertus, réplique des élites et des prophétes: خيرة الأخيار الأنبياء
يا ربنا بالمجد والبهاء
والذات والصفات والأسماء
يا ربنا والأرض والسماء
وما بها يا مالك الأشياء
ألحق جماعتي بهؤلاء
بخيرة الأخيار الأنبياء

Le legs de Maodo est un héritage de pierre et d’essence, d’ambition élevée ancrée sur terre et visant le ciel.
Répondant présents à l’appel du Khalife Serigne Babacar Sy Mansour, nous espérons faire partie de ceux-là qui vivifient ce legs. Ceux qui comptent parmi la créme de l’élite, خيرة الأخيار الأنبياء.
Voilà ce que veut de nous El Hadj Malick. Et voilà ce que veut de nous son Khalife Serigne Babacar Sy Mansour.

Financer le temple par un prêt sincére
De quoi s’agit-il dans l’opération? Il s’agit de financer une infrastructure de Dieu. On fait appel à une émission de bons du Bon Dieu, on prête à Allah qui le demande.
وأقرضوا الله قرضا حسنا وما تقدموا من أنفسكم” من خير تَجِدُوهُ عِندَ اللَّهِ هُوَ خَيْرًا وَأَعْظَمَ أَجْرًا وَاسْتَغْفِرُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

Et faites à Allah un prêt sincère. Tout bien que vous vous préparez, vous le retrouverez auprès d'Allah, meilleur et plus grand en fait de récompense. Et implorez le pardon d'Allah. Car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux.” Muzammil (73)/20.
Qui dit prêt parle de rémunération. Dans les opérations ordinaires de nos sociétés, les emprunts sont rémunérés à 5%, au mieux à 7%. Or lorsque c’est Allah qui emrunte, la rémunération est beaucoup plus importante. C’est Lui-même qui l’annonce:

• “مَّن ذَا الَّذِي يُقْرِضُ اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا فَيُضَاعِفَهُ لَهُ أَضْعَافًا كَثِيرَةً وَاللَّهُ يَقْبِضُ وَيَبْسُطُ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ

Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs.) Et c'est à Lui que vous retournerez.“ Baqara (2)/245.

• مَّن ذَا الَّذِي يُقْرِضُ اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا فَيُضَاعِفَهُ لَهُ وَلَهُ أَجْرٌ كَرِيمٌ

Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le lui multiplie, et il aura une généreuse récompense.” Hadid (57)11.

La multiplication du prêt telle que définie par le Coran est à l’échelle de 700/1 c’est à dire 70000/100. Voci ce qu’Allah nous dit à ce propos dans Baqra (2)/261 :
• “ مَّثَلُ الَّذِينَ يُنفِقُونَ أَمْوَالَهُمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ كَمَثَلِ حَبَّةٍ أَنبَتَتْ سَبْعَ سَنَابِلَ فِي كُلِّ سُنبُلَةٍ مِّائَةُ حَبَّةٍ وَاللَّهُ يُضَاعِفُ لِمَن يَشَاءُ وَاللَّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ

Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier d'Allah ressemblent à un grain d'où naissent sept épis, à cent grains l'épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d'Allah est immense, et Il est Omniscient.”

Ndax jaru ko? Cela n’en vaut-il pas le prix?
N’est-il pas avantageux de faire à Allah un prêt sincére?

Le projet et l’engagement

Une communauté c’est un projet, un guide, une finalité. Le projet de Maodo demeure l’édification de temples de Dieu d’où sortiront des élites parmi les élites. Le Khalife qui a le flambeau aujourd’hui a besoin d’alliés sur le chemin. A l’instar du Prophéte Issa, engageons-nous avec lui et derriére lui.

• يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُونُوا أَنصَارَ اللَّهِ كَمَا قَالَ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ لِلْحَوَارِيِّينَ مَنْ أَنصَارِي إِلَى اللَّهِ قَالَ الْحَوَارِيُّونَ نَحْنُ أَنصَارُ اللَّهِ نَحْنُ أَنصَارُ اللَّهِ آمَنَّا بِاللَّهِ وَاشْهَدْ بِأَنَّا مُسْلِمُونَ

O vous qui avez cru! Soyez les alliés d'Allah, à l'instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres: «Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allah?» - Les apôtres dirent: «Nous sommes les alliés d'Allah. Nous croyons en Allah. Et sois témoin que nous lui sommes soumis.”». Çaff (61)/14.

Nous répondons à l’appel : نحن أنصار الله آمنا بالله. Mais il ne s’agit pas seulement de construire une belle batisse, il s’agit d’édifier l’homme sénégalais avec les valeurs de développement personnels à réinvestir dans le social. Ce qui est symbolisé par la Himma, cette énergie spirituelle qui élève les desseins, par l’élévation morale et l’engagement social. Ce qui avait fait dire à Cheikh T. Chérif, que la routine ne fait pas progresser, mais la grandeur du dessein. دفعت من أول الأمر إلى الملإ الأعلى وأنا غير مشغول بعوائد الناس.

Et Cheikh Al H. Malik en a fait une ressource de vie, un principe libérateur des routines et des fausses significations. ألا همتي فاجعل إلهي علية
لأن صرت حرا خالصا كل وجهتي
Lorsque nous nous engageons aux côtés de Serigne Babacar Sy Mansour, pour contribuer à édifier ce temple de Dieu dédié à l’élévation des âmes, en alliés d’Allah, c’est notre ardeur dans l’action et non dans le discours qui témoigne de notre alliance.
عَلى قَدرِ أَهلِ العَزمِ تَأتي العَزائِمُ
وَتَأتي عَلى قَدرِ الكِرامِ المَكارِمُ

Mon homonyme al-Amine, qu’Allah agrée ses œuvres avait l’habitude de dire “wax jompul mbuus”. Le discours ne remplit pas un sac. Seule l’action, éclairée par la science et motivée par l’amour de Dieu.

Alors disons tous avec sincérité au Khalife, « nous voici ô Khalife! » Et que nos œuvres soient témoins de notre engagement à vos côtés sur le chemin d’Allah. :
نحن أنصار الله آمنا بالله واشهد بأنا مسلمون.

Abdoul Azize KEBE





Suivez-Nous sur Facebook
Galerie
IMG_0863
IMG_0856
IMG_0853
IMG_0852
IMG_0835
IMG_0834
IMG_0833
IMG_0828